Amincissement et activités physiques

amincissement et activités physiques et sportivesDans la continuité de l'article sur l'amincissement des hanches, des fesses et du ventre je vous propose ici, pour tout ceux qui seraient intéressés par cette notion qu'est l'amincissement, d'exposer rapidement, au travers de 3 petits articles, une réflexion générale plus complète sur les notions :


. De diététique naturelle.
. D'amincissement durable.
. De personnalisation des programmes.

Ces différents points représentant les quelques principes de bases professionnels, importants pour avoir une bonne compréhension en matière de diététique naturelle, d'amincissement durable et vis à vis du rapport existant entre l'activité physique ( et donc sportive ) et la notion d'amincissement.

 

La base du raisonnement à avoir dans le rapport existant entre amincissement et les activités physiques : Sportives ou autres

 

Pour commencer, il faut reconnaître qu'il est indéniable qu'un des aspects qui retient le plus l'attention des gens dans la diététique, c'est l'amincissement. C'est pourquoi je traite de ce thème, mais beaucoup des explications données sont exacts pour d'autres buts diététiques. Par ailleurs, nous pouvons également facilement reconnaitre que beaucoup espèrent mincir en pratiquant une ou plusieurs activités physiques comme le sport. Mais dans pratiquement tous les cas, la question que beaucoup se posent est la suivante : Comment mincir et comment rester mince ?

Dans le cadre d'un amincissement de qualité, l'aspect diététique n'est pas le seul facteur à prendre en compte. La notion d'activité physique ( sportive ou autre ) à toute sa part, mais nous devons tout de suite mettre en évidence le point de compréhension le plus important à retenir.

En effet, il faut en premier lieu s'imprégner du fait que la pratique sportive ou l'entraînement physique seul n'a jamais fait maigrir personne. Il est impossible d'écarter du raisonnement l'aspect diététique ( pour commencer par le simple fait que sans manger, aucunes activité physique ne pourrait durer bien longtemps ). C'est pourquoi il est possible d'affirmer que c'est l'alimentation et plus encore la gestion que l'on peut avoir de celle-ci, qui associée à telle ou telle activité physique, entraîne plus ou moins les résultats escomptés. Par contre, à l'inverse, si l'on s'occupe seulement de l'aspect diététique, il est possible de mincir sans avoir d'activités physiques autre que le simple fait de vivre, qui entraîne déjà une dépense énergétique. VIVRE est une activité physique à part entière. Et elle est permanente même lorsque l'on dort.

Ainsi, s'il existe en effet un rapport étroit entre l'activité physique et l'aspect diététique, c'est ce dernier qui doit retenir principalement l'attention. Sans énergie, rien n'est possible. Mais à l'inverse il faut également comprendre que quelque soit la dépense physique que l'on peut faire ( sport ou autres ) si la dépense énergétique est inférieure à ce que l'alimentation apporte il ne sera pas possible de mincir. Il est necessaire de bien percevoir ce premier point.

 

NB : Je dois préciser que toutes les informations énnoncées dans ces textes sont simplifiées à l'extrème. Les développements seraient trop longs et trop techniques. Mais, sans pour autant être simpliste, elles sont volontairement simplifiées pour vous permettre de gravir l'échelle de la compréhension pas à pas.

 

 Article complémentaire : Les notions de bonne gestion alimentaire et des 2 diététiques.

 

Article présenté avec l'aimable autorisation de François Dalotel. Professeur de Culture physique diplômé d'état depuis 1988 ( Curcus de formation en Culture physique comprenant notamment : Préparation physique et diététique )

François Dalotel

“ Pour avoir la forme servons-nous de notre intelligence ! ”

- François Dalotel -



Liste des articles :

Retour à la page articles